Le doux chant des sirènes

4 décembre 2013

Elles constituent le réseau national d’alerte et sont environ 4 500. Ce sont les sirènes et elles ont pour but de nous alerter en cas de danger immédiat. Il paraît que 78% des Français ne connaissent pas les consignes liées au déclenchement du signal d’alerte. Ce réseau, hérité de la seconde guerre mondiale peut être utilisé pour faire face à la montée des risques technologiques ou naturels sans pour autant méconnaître les menaces militaires ou terroristes. La France a défini un signal unique au plan national. Rien à voir avec le signal d’essai du premier mercredi de chaque mois. Celui-là, 100% des Français l’ont bien dans la tête. J’en connais pour qui c’est le signal du rendez-vous au bistrot. A ce propos, si quelqu’un veut conquérir notre pays, il faut qu’il choisisse de le faire ce jour là et tant qu’à faire à midi pile ! Selon les spécialistes, ce système d’alerte est has been. A l’avenir, les sirènes seront secondées par des messages télé et radio mais aussi par des SMS et des courriels. Encore faudra-t-il avoir du réseau. Il paraît qu’un programme de modernisation a été lancé ces dernières années et qu’un système devrait être pleinement opérationnel dans les années à venir. On se demande ce que foutent les gars qui bossent dessus ! Pourvu qu’il soit au point en 2017...
Dominique Bré 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau