Le coût et la couleur

14 mai 2014

Innover sur l’œuf n’est certes pas évident. A moins de bidouiller les poules afin qu’elles pondent des œufs carrés. Le jour où cela arrivera, les volatiles auront des dents. A défaut de changer la forme du produit, le leader des œufs à marques a concocté un cocktail alimentaire pour nourrir ses poules afin de proposer des œufs ultra qualitatifs. Des laboratoires ont mis au point des recettes alimentaires permettant d’obtenir un œuf avec un beau jaune. A défaut de se rouler dans la luzerne, les poules en mangent plus, tout comme du maïs. Il paraît que c’est la couleur qui fait vendre. Ça doit être vrai puisque les ventes ont progressé de 16% depuis l’arrivée des nouveaux œufs. En outre, les cocos auront un goût meilleur toute l’année. Le prix des œufs a lui par contre un goût amer, car ce nouveau programme d’alimentation et d’élevage engendre des coûts de 5 à 6% répercutés du même ordre en magasins. De quoi brouiller une belle innovation.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau