Le cachet de la Poste ne fait plus foi

9 janvier 2013

Pour faire des économies, la Poste envisagerait de supprimer la distribution du courrier le samedi. Cette mission de service public a un coût estimé par un administrateur à 448 millions d’euros nets en 2013 et 471 millions cette année. Le dernier contrat d’entreprise entre l’État et la Poste prévoit de faire le point en 2015 et adapter le cas échéant le contrat. Soit l’État met la main à la poche, soit celui-ci réduit les exigences qu’il fait supporter à la Poste. En août 2013, la poste américaine envisageait de ne plus distribuer le courrier le samedi matin ; l’US Postal espérant ainsi économiser 2 milliards de dollars par an. Comme tout ce qui se fait de l’autre côté de l’Atlantique arrive un jour ou l’autre chez nous, on a du souci à se faire. Quoique. Courrier ou pas dans la boîte le samedi voir les autres jours, on s’en fout quand même un peu il faut bien le dire. Notre courrier, nous le traitons nous-mêmes en envoyant mails, sms… L’État lui-même a voulu que nous soyons branchés en déclarant nos impôts par Internet. Quant aux colis, nous nous faisons une joie d’aller les chercher chez un commerçant. Nous pouvons nous préparer à enlever la boîte aux lettres mais aussi la sonnette de notre demeure. Dans un avenir proche, le facteur ne sonnera plus deux fois.
Dominique Bré

Commentaires (1)

1. pivoine51 11/01/2014

"On s’en fout quand même un peu il faut bien le dire. Notre courrier, nous le traitons nous-mêmes en envoyant mails, sms…"
Tu oublies :
- Les personnes qui sont encore en zone blanche.
- Les personnes âgées qui n'y connaissent rien.
- Les personnes qui dans le futur ne seront peut-être plus aptes à bidouiller sur internet ou sur un mobile.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau