Le bricoleur du dimanche

6 mai 2013

 

Un bon bricoleur ne mégote jamais sur la qualité de ses outils. Il préfère souvent y mettre le prix afin de ne pas être embêté. N’empêche, il arrive parfois qu’il soit tout de même déçu. Tenez, comme notre Président ! Dimanche matin, ce dernier a voulu faire une p’tite bricole en utilisant un missile. Celui-ci est parti en vrille et a effectué une courbe semblable à celle de la popularité du Chef de l’État. Il devait être dég le François ! Avoir foutu 120 millions d’euros dans un machin pareil et le voir s’éclater dans les airs ! Quand on a un outil à ce prix là, on essaie par tous les moyens de le sauver. Ça fait toujours mal au coeur et surtout au porte-monnaie de le mettre à la poubelle. Le blem, c'est qu'il ne peut même pas espérer le réparer. Y a vraiment de quoi tout laisser tomber. Au fait, si sa boite à outils contient un outillage de la même trempe, on a du souci à se faire. Je crains le pire notamment pour les leviers censés retourner la tendance lourde du chômage. D’ici qu’ils lui pètent dans les mains...
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau