La Valls des étiquettes

22 septembre 2013

1,3 tonne de cocaïne a été saisie  dans un avion d’Air France. Elle était dissimulée dans 30 valises dont les étiquettes ne correspondaient pas aux passagers enregistrés. Ça fait désordre, c’est sûr. Depuis le début de l’année, 4 tonnes de pains de coke ont changé de propriétaire. La dernière fournée représente à la revente une valeur d’environ 200 millions d’euros. Ben alors, qu’est ce qu’on attend pour écouler tout ça ? Ce serait une bouffée d’oxygène non négligeable pour financer la transition énergétique. Le gouvernement devrait persévérer dans le racket des producteurs de drogue  plutôt que d’avoir une nouvelle fois en ligne de mire le porte-monnaie des Français. L'écologie étant l'ennemie de celui-ci, elle va cette fois-ci le toucher sous la ligne de flottaison !

Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau