La loi de la camionnette

17 septembre 2013

Rappelez-vous. C’était le 24 février 2012 à Florange en Moselle. Juché sur le toit d’une camionnette garée devant les hauts fourneaux d’Arcelor Mittal, le candidat François Hollande dégainait une proposition de loi obligeant des repreneurs à venir quand une grande firme ne veut plus d’une unité de production. Le texte de loi arrive à l’Assemblée. Les sidérurgistes font un peu la tronche, c’est le moins qu’on puisse dire. Le contenu n’est pas vraiment à la hauteur de leurs espérances ! La promesse se serait-elle envolée avec les fumées des hauts fourneaux ? Le candidat devenu Président de la République depuis la visite devrait revenir sur le site sidérurgique avant la fin de l’année. En 2012, il avait reçu un accueil chaleureux de la part des métallos. On lui avait presque fait la courte échelle pour grimper sur le toit de l'utilitaire. En 2013, on peut penser sans se tromper que ça va être tout aussi chaud. Si l'idée lui vient à nouveau de vouloir grimper sur le toit de la camionnette, on pourrait bien cette fois-ci lui mettre une échelle à laquelle on aura retiré des barreaux...

Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau