"J'assume !"

21 mars 2013

Michel Geucier, maire de Trélou sur Marne, délégué suppléant de la commission territoriale Surmelin au Comité syndical de l’USESA s’est abstenu lors du  vote sur  le renouvellement de la délégation de service public. Pour rappel, Veolia est à nouveau le délégataire de l’USESA pour une durée de 12 ans. Les villageois de la commune sud axonaise n’ont pas dû encore s’en remettre ! Sans parler des membres de l'association Nos ronds dans l'eau !
En effet, ceux-ci ont certainement toujours en mémoire la délibération prise par le conseil municipal (11 voix pour) le 31 juillet 2012 : "Vu le prix trop élevé du m³ d’eau potable, Vu la pétition déposée en Mairie le 12 janvier 2011 signée par 95 % de la population, Vu les plaintes croissantes des administrés, Considérant que l’U.S.E.S.A. ne lutte pas efficacement pour faire baisser le prix de l’eau, Considérant que la proposition faite par la régie NORÉADE est de proposer un tarif de la distribution de l’eau inférieur à environ 1€ du prix facturé actuellement par l’U.S.E.S.A., Après avoir délibéré, le Conseil Municipal, à l’unanimité : - souhaite que l’U.S.E.S.A. organise une réunion avec NOREADE et l’ensemble des communes adhérentes au syndicat, - en cas de refus, le Conseil Municipal envisagera la possibilité de sortir de l’U.S.E.S.A".
Nous avons interrogé Michel Geucier sur les raisons de son vote. "C'est une erreur de ma part. Je voulais voter contre. Je me suis trompé. J'assume !" a indiqué l'élu. Certes, c'est bien de le reconnaître, mais c'est trop tard ! "De toutes les façons, cela n'aurait rien changé" a poursuivi le maire. C'est certain, le vote ayant été le suivant : pour : 25 voix, contre : 1 voix, abstention : 2 voix. Sauf que si d'autres élus se sont également trompés...
Reste maintenant à savoir si en mars 2014, les électeurs du village lui pardonneront cette boulette ?

Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau