Frère Jérôme

7 avril 2013
Il sent le gaz, l’ex-ministre Cahuzac ! Ses potes ne veulent plus de lui à l’Assemblée Nationale. Malgré cela, il semblerait qu’il veuille revenir à tout prix par la grande porte. C’est des coups à passer par la fenêtre. L’Ordre des Médecins s’y met aussi et veut déboulonner sa plaque. Remarquez, ça doit faire un p’tit moment qu’il n’a pas replanté un tif sur une tête. Il a dû perdre la main de ce côté-là. On se demande d’ailleurs ce qu’il va lui rester. Sachant qu’il vient de perdre la face. On dit souvent " jamais deux sans trois". Le Grand Orient de France dont Cahuzac est membre depuis 1996, se rappelle à son bon souvenir et souhaite dans un premier temps le suspendre. Ouf ! On a eu peur. Faites pas les cons, les gars ! Savez-vous que chez ces gens là, Monsieur, il ne faut pas faire de vagues. Sinon vous passez par-dessus bord ! Suspension donc, puis en cas de condamnation il sera tout bonnement viré. Chez ces maçons là, Monsieur,  on n’y va pas par le dos de la truelle ! Faut dire aussi qu’en commettant un mensonge d’État, il a aussi trahi les idéaux de la franc-maçonnerie. Trahir ses frères n’est pas très fraternel.
 Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau