Du rififi contre des salaires rikiki !

26 octobre 2013

Mais où va-t-on ! Les patrons des clubs de foot professionnel ont décrété un lock-out. Que les amateurs de ballon rond se rassurent, ils prévoient une fermeture de toutes les boutiques pour une seule journée de championnat. Faut pas que déconner. Car pendant ce temps-là les salariés seront payés à rien foot. Les dirigeants ont du mal à encaisser, et pour cause, la taxation de 75% sur les très hauts salaires. Au moins 112 de leurs joueurs seraient susceptibles de rentrer dans le cadre de cette taxe. Il faut seulement gagner 83 333 euros par mois pour en faire partie. Un brin d’herbe. Les dirigeants vont être reçus par notre Président en personne pour parler de ce projet qui fâche. Sur le banc de touche le Premier Ministre, Ministre des Sports, des Finances et tout le toutim ! Ils sont bien vus quand même les patrons. Comparés aux possesseurs de PEL,PEA, Assurance-Vie… Le Chef de l’État va arranger ça aux p’tits oignons et fera sans doute ensuite une déclaration alambiquée en direct de l’Élysée. Si toutefois la rencontre se terminait par un zayrault-zayrault, les présidents des Clubs pourraient toujours aller jouer leur va-tout à l’étranger. En Italie, plus précisément à Rome, chez Pape François ! Celui-ci n’a jamais caché sa passion pour le football. Il est un fervent supporter d’un club de Buenos Aires où il a passé son enfance. Vaut mieux s’adresser au bon Dieu qu’à ses Saints.
Dominique Bré 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau