Disparition de la faucille et du marteau

18 mars 2015

Le Parti communiste vit sans doute ses dernières heures. En effet, ce dernier pourrait bien perdre ses deux ultimes départements, notamment le Val de Marne, lors des élections de dimanche. Georges Marchais, Secrétaire général du PCF de 1972 à 1994,  a vécu dans ce département de la banlieue rouge. Il habitait un petit pavillon à Champigny sur Marne. Jojo comme on le surnommait, est décédé en 1997 d'une crise cardiaque. Dimanche soir il n'en aura pas une seconde, mais il va sans nulle doute se retourner dans sa tombe.
Dominique Bré

Commentaires (1)

1. Pivoine 51 19/03/2015

En décembre dernier, le conseil municipal de Villejuif, fief communiste depuis 1925 pris par l'UMP Franck Le Bohellec aux dernières élections, a voté une délibération remplaçant le parvis Georges-Marchais par le parvis Georges-Mathé, célèbre cancérologue gaulliste.
Cette opposition n'a aucun sens et les deux familles la refusent", poursuit la veuve du célèbre dirigeant communiste, député de la première circonscription du Val-de-Marne, dont dépend Villejuif, de 1973 à 1997.
Elle rappelle que Catherine Gaston-Mathé, l'épouse du médecin, souhaite "qu'une solution soit trouvée pour honorer les deux Georges et rassembler ainsi toutes les sensibilités françaises".
"Qu'il ait laissé une trace positive ou négative n'est pas le débat. Marchais est de fait un personnage public qui a compté pendant 30 ans dans la politique francaise. C'est mesquin, voire minable, de supprimer sa place ou sa rue".

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau