Des gamelles et un bidon

6 juin 2014

Notre Président a donc dîné avec Obama dans un resto étoilé de la capitale avant d’aller souper avec Poutine à l’Élysée. Au fait, ce n’est pas hier soir que Vladimir a dû se dérider car si effectivement la cuisine du Palais n’est vraiment pas fameuse… Il est bien loin le régime de campagne pour la présidentielle de 2012. Commémoration du débarquement oblige, ce n'est pas aujourd'hui que François Hollande va lever le pied. Forcé, certes, de lever le coude, il  pourrait tout de même faire un effort en ouvrant une ration de guerre à midi. De nombreux concitoyens fauchés, non pas sur le sable comme les milliers de soldats il y a 70 ans mais comme les blés, se tapent bien des rations de crise tous les jours.

Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau