Comment se faire remonter les bretelles

23 octobre 2013
Un universitaire de Besançon soutient que le soutif ne sert à rien. Le gars a étudié pendant 16 ans la poitrine de 350 femmes et mesuré plus particulièrement leur triangle de Buffon. Jamais entendu parler de ce machin là ! Chez moi, à part le triangle des Bermudes et le triangle isocèle… Et contrairement au type, je n’ai pas passé 16 ans de ma vie à mesurer ce dernier. En fait, c’est la distance entre les pointes des tétons et le nombril. Femmes de France et de Navarre, tombez le soutien-gorge ! Un sein resterait droit grâce aux muscles. Le soutien-gorge leur casserait l’envie de travailler, entraînant par là même une chute de la poitrine. Y a danger au balcon ! Mais aussi pour ce médecin du sport. Les ouvriers fabriquant ce sous-vêtement féminin pourraient bien lui faire une tête, non pas au triangle, mais au carré. Il s’en est vendu 2,5 milliards l’an passé.

Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau