Ça sent le pâté !

6 mars 2013

Les organismes d’aide humanitaire, Secours Populaire, Restos du Coeur..., veulent des garanties sanitaires sur les plats cuisinés avec du cheval retirés de la vente. Ils ont reçu l’appui de la ministre chargé de la lutte contre l’exclusion. C'était gros comme une maison. Dans cette affaire, chacun prend bien soin d’ouvrir le parapluie. Le scandale du sang contaminé est encore dans tous les esprits. Il ne manquerait plus que les personnes démunies portent plainte après avoir attrapé des boutons ou une bonne gastro ! Cette histoire ne va pas s’éterniser. Les plats cuisinés ne vont pas tarder à faire le bonheur des poules ou des cochons. Car il va falloir faire du vide dans les chambres froides des supermarchés pour stocker les nouveaux produits. Si ce n'est déjà pas fait.

Dominique Bré

Ajouter un commentaire