Ça ne s’invente pas

9 octobre 2014

 

Un soir à la Tour Eiffel est donc le nouveau programme de seconde partie de soirée -late-show comme ils disent en anglais- de France 2. Il est présenté par Alessandra Sublet. Au rayon promo de la chaîne du service public, on pensait avoir tout vu et tout entendu avec Michel Drucker. Ben, non ! L’animatrice aux 132 dents fait encore plus fort que le cireur de pompes du dimanche après-midi. Battu à plat de couture le cycliste de Longchamp. En outre elle n’a pas mégoté pour son retour à la télé. S’envoyer en l’air chaque semaine avec un artiste sur le plancher de verre du 1er étage de la Tour Eiffel : faut oser ! Faut surtout oser se laisser convaincre par l’invité du deuxième numéro, de monter un canular. Mais ça paie : 200 000 téléspectateurs de plus ! La semaine prochaine, elle recevra Carlita Bruni entourée de personnalités en lien avec cette dernière. Je vois la scène d’ici…
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau