C’est pas toujours bio le progrès

8 novembre 2013

Cette expérience n’est pas la première en la matière. Dans les années 80, des scientifiques avaient déjà créé une plante de tabac luminescente. Cette fois-ci, des chercheurs américains ont concocté une fleur pouvant être vue la nuit, en lui injectant des gènes issus de l’ADN de la luciole.
J’en connais qui vont voir rouge ! Les verts pour ne pas les citer. Car faire un truc comme ça en labo, c’est sûrement rigolo, mais semer ensuite dans la nature des graines éclairantes avec OGM peut poser des problèmes. Imaginez un instant, un beau parterre de ces fleurs près d’un potager ! Vous voyez où je veux en venir ? On ne pourra plus dire d’untel «Lui, c’est pas une lumière !».
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau