C’est limite

11 juillet 2014

Les mesures restreignant l’usage de pesticides près des lieux sensibles comme les écoles, les hôpitaux ou les maisons de retraite viennent d’être adoptées à l’Assemblée Nationale. Le projet de loi mentionne la possibilité d’exceptions lorsque certaines de ces mesures de protection seront prises, comme l’installation de haies voir de dates ou horaires permettant d’éviter la présence de personnes lors du traitement. Mis à part notre député qui sillonne sa circonscription en long, en large et en travers, on se demande si ses collègues parlementaires connaissent vraiment bien leur territoire. Alors comme ça, c’est une haie qui va arrêter le nuage de gouttelettes d’un pesticide ? Allez donc demander à une amie du Sud de l’Aisne habitant près d’une parcelle de céréales ce qu’elle en pense. Quant aux dates et horaires permettant d’éviter la présence de personnes, là, ça va être folklo ! Les agriculteurs vont caler leurs traitements sur les dates de vacances scolaires ? Dans ce cas, c’est la récolte qui va caler.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau