Au fil de l’onde

24 janvier 2014

 Un débat sur les ondes électromagnétiques arrive  à l’Assemblée Nationale. Les députés écolos devraient faire adopter un encadrement de l’exposition aux dites ondes, notamment pour les antennes-relais. Cette proposition viserait "la sobriété, la transparence et la concertation par diverses mesures encadrant l’installation d’antennes-relais, interdisant la publicité auprès des mineurs de moins de 14 ans pour les téléphones portables ou encore visant à une meilleure information sur les sources d’émission". Ces ondes électromagnétiques sont elles aussi dangereuses que l’on veut bien le dire ? Le débat fait tellement polémique qu’on n’y comprend que dalle.  Dans le Sud de l’Aisne, Veolia eau va effectuer, dans un futur proche, un télé relevé de ses compteurs d’eau intelligents. Pour ce faire, des répéteurs seront installés sur les supports d’éclairage public des villages. Le conseil municipal d’une commune du canton de Condé en Brie a autorisé dernièrement le maire à signer une convention d’occupation domaniale en ce sens avec le prestataire de l’USESA. Une antenne-relais devrait aussi pointée son nez dans le dispositif pour assurer la transmission des informations. Le maire d’une autre commune du canton évoquait l’an passé, l’installation d’une antenne dans le clocher de l’église ! Je ne sais plus qui a eu la bonne idée de mettre un coq tout en haut de ces lieux, mais c’était une bonne idée. Imaginez une poule à la place du patron de la basse-cour. Bonjour, les œufs brouillés ! Bref, si la transparence est aussi limpide que l’eau coulant à notre robinet, ça ira.
Dominique Bré

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau