Attention au (deuxième) départ !

3 decembre 2014

L’UMP n’a, en fait, ni plus ni moins utilisé que les bonnes vieilles recettes d’une SARL en difficulté : changement de nom, nouveau gérant et nouveaux associés. Et pour enjoliver le tout, la boutique va vendre de nouvelles idées. En somme, c’est du «ni vu, ni connu, j’t’embrouille !». Mais voilà, pour que ça marche vraiment dans le temps, les responsables doivent accorder les guitares, les violons, les regards et suivre l’étendard. Même si ces derniers ont beau connaître la musique, on sent bien que chacun a une envie folle de dévisser le support de la partition du voisin. Arrivés au carrefour des ambitions, ils pourraient bien partir dans tous les sens.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau