Adios !

9 mai 2014

L’enseigne espagnole DIA serait victime du désamour des consommateurs français pour le hard discount. Selon les experts, ce secteur est globalement en perte de vitesse. C’est la crise mais les clients n’entrent plus chez les discounters. A Château-Thierry, il n’y a qu’à regarder le parking de l’enseigne située face à la voie ferrée pour s’en rendre compte. Le tout nouveau tout beau a vécu. Il faut dire que les consommateurs trouvent maintenant chez les grands distributeurs traditionnels, des produits identiques à des prix qui le sont également, ou presque. En fait, la malbouffe a juste changé de rayons.
Dominique Bré

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau