A bout de souffle

11 juillet 2015
Chaque année, le Tour de France cycliste offre l'opportunité de découvrir des paysages à couper le souffle. Il faut dire aussi que notre pays est tout de même magnifique. Lors de certaines étapes, les téléspectateurs ont droit  à des images de chutes spectaculaires. Ce ne sont pas des chutes d'eau mais de coureurs. Des gamelles  à couper le souffle, aussi ! On se demande toujours combien de coureurs vont pouvoir se relever et poursuivre l'étape. En fait, très peu restent sur le carreau après une chute mémorable. Ça paraît curieux quand on voit qu'ils n'ont que la peau sur les os. Ils peuvent casser comme du verre à tout moment.  Pas du tout ! Les forçats de la route sont des costauds. On reste soufflé devant de tels phénomènes.
Dominique Bré

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau