Mammuth de Benoît Delépine et Gustave Kerven, avec Gérard Depardieu

8 juin 2010


Mammuth de Benoît Delépine et Gustave Kerven, avec Gérard Depardieu


Film esthétisant où on s'ennuie beaucoup. Le monteur aurait pu couper la moitié des scènes, le film aurait été le même en plus vif. Un film qui montre des œuvres contemporaines est-il un film d'art contemporain ? Non, c'est un documentaire, mon cher Monsieur. Un film avec une seule caméra qui tremble, qui balaie, qui utilise des filtres est-il un film nouveau ? Non, ma chère Madame, on a déjà vu ça et en plus, on comprend que le producteur est fauché.

C'est aussi un road-movie (Easy Rider en Charentes), ce qui permet aux auteurs avec un sujet très maigre d'aligner une série de sketchs plus ou moins réussis, relevés cependant par des acteurs spécialisés dans la marginalité où ils sont d'ailleurs excellents , les Deschiens : Yolande Moreau et Bruno Lochet, Benoît Poelvoorde et le chanteur Dick Annegarn.

Quant à Depardieu, on l'aura vu sur toutes les coutures, avec en très gros plan son nez en forme de prune et son bide qui n'a jamais été aussi énorme.

Une scène avec lui nous a particulièrement horripilé : il (le Mammouth) s'ennuie dans son pavillon, c'est un nouveau retraité, il tourne comme un lion en cage, ou comme un singe. Alors il fait vraiment l'animal qui ne supporte pas la captivité, il fait trois fois le tour de la salle à manger, il se balance... ça dure, ça dure ! Soit la prise est bâclée (sûrement une seule prise), soit les auteurs ont fait ce choix d'en faire long. C'est rare que l'on critique un film dans ces colonnes, mais là, on a envie de dénoncer ! On ne sera peut-être pas les seuls.

Attention, un autre film avec Depardieu vient de sortir : « La tête en friche » de Jean Becker, l'histoire d'un naïf inculte qui va découvrir la lecture grâce à une vieille dame touchante jouée par Gisèle Casadesus, 96 ans. A ne pas rater !

Claude et Michèle DAVID

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau